Cersaie

Vidéo tournée au cersaie 2018. nous vous donnons rendez-vous au cersaie 2019, du 23 au 27 septembre à bologne en italie

Le magazine Surface est allé à l’exposition Cersaie 2018. Voici ce que nous avons rapporté dans notre caméra.

tendances italienne2019

core par caesar

À l’occasion du Cersaie, Caesar a présenté Core et Relate, des séries conçues pour garantir une vision innovante des espaces et du design moderne. Si la texture de la pierre de lave explose avec force et pureté dans les cinq couleurs de Core, également disponible pour les espaces extérieurs avec Aextra20 et dans les grands formats de Project Evolution,

 

 

 

 

 

 

 

 

Relate est proposé comme une traduction d’un projet en matière qui résume les tendances du scénario architectural contemporain et les transforme dans la rencontre de deux looks de surface : Brush, est du design à l’état pur, Flame, de la texture authentique.

le cersaie 2018 en chiffres

Cersaie 2018 a confirmé son statut d’exposition incontournable sur le marché mondial des carreaux de céramique et des meubles de salle de bains avec un nombre croissant de participants aux événements organisés spécialement pour les architectes, les designers d’intérieur, les installateurs, les médias et les consommateurs finaux. Le nombre de visiteurs internationaux a augmenté de 1,6 % à 54 025, tandis que la fréquentation italienne a légèrement fléchi (-0,6 %) par rapport à l’année précédente, à 58 079, soit une part de 51,8 % du total. La surface totale de l’exposition a été entièrement vendue plusieurs mois à l’avance, malgré la disponibilité de 5 000 m ca supplémentaires dans les nouveaux halls 28, 29 et 30. Ce qui s’est avéré tout à fait suffisant pour les besoins d’une exposition internationale de la taille du Cersaie. Plus de 840 exposants ont participé, dont 314 sociétés non italiennes — plus du tiers du total de 40 pays différents. La céramique était le secteur le mieux représenté avec 452 compagnies, suivi du mobilier de salle de bains avec 181 exposants, un chiffre qui a confirmé l’importance de ce segment pour le salon. L’auditorium Europa a été rempli à une capacité de 1 800 personnes pour la conférence prononcée par le lauréat du prix Pritzker, Richard Rogers, faisant partie du bâtiment, Programme de logement et de réflexion.Tous les événements culturels qui se sont tenus dans la galerie d’architecture ont été fortement suivis, y compris une conversation fascinante entre les deux maîtres architectes Mario Botta et Guido Canali. Aussi cette année, Cersaie for Studentsa attiré la participation de plus de 3 100 lycéens et étudiants universitaires, qui ont pris part à des réunions sur le design en céramique et sur la leçon inversée donnée par la photographe Silvia Camporesi, qui a été suivie par un public de plus de 1 000 étudiants. Le grand intérêt des médias pour Cersaie a été démontré par la présence de 889 journalistes dont 510 journalistes Italiens et 379 Internationaux pendant les cinq jours de l’exposition. Le partenariat avec Bologna Design Week, qui en est à sa quatrième année, proposait un programme bien rempli de soirées dans la ville de Bologne, centrées autour du siège central à Palazzo Isolani. Ces événements ont connu un vif succès auprès des visiteurs du Cersaie et seront encore développés dans les années à venir.

Richard rogers

Richard Rogers est un architecte italien, malgré son nom très « british »; il est né en Italie d’un père Britannique qui vivait en Italie. C’est la menace d’une guerre sur le continent qui a incité la famille Rogers à retourner vivre en Angleterre. Après des études à l’Architectural Association School à Londres, il termine ses études à l’Université Yale. C’est en 1971 qu’il gagne le concours pour le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. Lors de sa conférence, il a raconté une délicieuse anecdote à propos de ce projet. Un jour de pluie, alors qu’il se trouvedevant le Centre Pompidou, il demande à une jeune femme s’il peut s’installer sous son parapluie. Celle-ci accepte et lui demande, tout bonnement, s’il sait qui a conçu ce magnifique immeuble. Il lui répond humblement que c’est lui, ce qui lui a valu quelques coups de parapluie. Celui qui a aussi conçu le Lloyd’s Building de Londres, la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg, le palais de justice de Bordeaux et l’une des trois tours du World Trade Center a reçu de nombreux prix dont un Lion d’or à la Biennale d’architecture de Venise, le prix Stirling pour l’aéroport de Madrid-Barajas et le prix Pritzker.

 

collection to be par cercom

TO BE est la collection qui incarne plus que toute autre la nouvelle vision de la céramique de CERCOM. Tournée vers un design élégant et contemporain et ouverte à la combinaison de différents matériaux et de différentes finitions de surface, TO BE s’inspire de différents matériaux nobles : la fascination du marbre, interprétée par TO BE MARBLE; la solidité du béton moderne, avec TO BE CONCRETE; et l’élégante chaleur du bois industriel redéfini parTO BE WOOD.